Le Grand Débat National

A tous nos adhérents (praticiens, écoles, étudiants et anciens étudiants, utilisateurs de la MTC)
Merci de diffuser cette information autour de vous, d’informer vos patients…

Appel à tous

Il nous semble important d’intervenir dans le Grand Débat voulu par le Président Macron et d’exprimer que la médecine chinoise est, à bien y regarder, une médecine d’avenir éco-responsable, dont les praticiens souhaitent être intégrés dans les parcours de soins.

Praticiens, étudiants, utilisateurs, sympathisants, exprimez-vous dans les débats organisés dans vos mairies ou contribuez en ligne ! (https://granddebat.fr/pages/bienvenue-sur-lespace-de-contributions)

Quelques suggestions :

  • La médecine chinoise, une médecine préventive reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé !
  • La médecine chinoise est une pratique de soins reconnue dans le monde, pourquoi pas en France ?
  • Dans l’état actuel de la législation française concernant la médecine chinoise, même madame TU YouYou, pourtant prix Nobel de médecine, ne serait pas autorisée à exercer son métier dans notre pays.
  • La médecine chinoise est pratiquée et efficace en médecine d’urgence et en médecine humanitaire
  • La médecine chinoise, par son point de vue original peut être source d’économies substantielles
  • Médecine chinoise et médecine occidentale peuvent se compléter harmonieusement et permettre ainsi de raccourcir des temps d’hospitalisation
  • Elle peut fournir des solutions spécifiques à l’inexorable accroissement des maladies chroniques non transmissibles
  • La médecine chinoise a une approche holistique spécifique de la santé
  • Je souhaite pouvoir exercer mon libre choix thérapeutique (loi Kouchner) en ayant recours à une médecine chinoise de qualité. J’ai le droit de choisir mon thérapeute.
  • La médecine chinoise m’a beaucoup aidé à atténuer les effets secondaires de ma chimiothérapie
  • Le praticien de médecine chinoise a un abord plus humaniste : il sait prendre son
  • temps et écouter son patient pour comprendre la cause ou l’origine du déséquilibre constaté.
  • Je suis praticien de médecine chinoise et j’ai signé un code de déontologie garantissant la sécurité de mes patients
  • Je suis praticien de médecine chinoise et la sécurité de mes patients est au centre de mon métier
  • J’étudie la médecine chinoise, une eco-médecine d’avenir
  • J’investis dans mes études de médecine chinoise et j’espère la légalisation de la profession que j’envisage d’exercer à la fin de mon cursus de formation
  • J’étudie la médecine chinoise dans une école sérieuse reconnue en Europe et en Chine, son pays d’origine

Soyez imaginatifs, vous pouvez parler de votre vécu !

Le Président,
Yves GIARMON